Nextdoorneighbor

Archive for mai 2011|Monthly archive page

Résultat du concours Love to Love.

In Concours on 29 mai 2011 at 16:14

Je tiens tout d’abord à m’excuser de mon absence sur ce blog et sur vos blogs. Les antibiotiques ayant enfin fait leur boulot, me voilà de retour avec les résultats du concours Love to Love.
La gagnante est donc Mélanie Chausse qui a joué sur la page Facebook de « La fille d’à côté (….) ». Félicitations !

Publicités

J’ai le nez du Père Noël. Au secours.

In Uncategorized on 9 mai 2011 at 19:12

Les fiiiiiiiiiiiiiiiiiiilles ! Les pollens viennent de ruiner mes lèvres et le contour de mon nez. Forcément quand on utilise 60 mouchoirs dans une journée me direz-vous. Alors ce soir, on échange les rôles et c’est à vous de me donner vos bons plans pour combattre ce vilain nez et cette bouche qui pèlent et qui brûlent.
Merci 😉

Laino, je t’aime.

In Je teste, tu testes, on teste. on 6 mai 2011 at 18:25

Laino c’est une marque que j’ai découvert il y a deux ans, en hiver. Pour ceux qui ne situeraient pas un hiver lorrain, imaginez votre hiver mais en pire. Bref, impossible de passer à côté des lèvres gercées et des mains abîmées, à moins de travailler en bureau toute la journée et de se déplacer à l’extérieur dans une boule thermique (concept de mon invention).
J’ai donc été dans ma petite parapharmacie afin de voir ce qu’on pouvait me proposer. La vendeuse a essayé de me vendre des produits hors de prix pour mon petit budget mais j’avais déjà remarqué au loin ces produits sans paraben et sans phénoxyéthanol.
Je me suis donc approché du pot qui leur servait de présentoir et j’ai craqué pour une crème pour les mains et un stick à lèvres.

Pour celles qui me suivent depuis quelques temps, je vous ai déjà plusieurs fois parlé de ces produits mais je n’en avais jamais fais une revue. A la fin de cet article, ça sera donc chose faite !

Commençons par la crème pour les mains.
L’odeur est divine. C’est toujours aussi difficile pour moi de décrire des odeurs mais pour résumer, ça sent le doux. Oui, le doux. Si l’odeur était matérialisée, on aurait envie de se rouler dedans une bonne partie de la journée.
La texture peut paraître grasse. Ca m’a d’ailleurs fait peur la première fois que je l’ai essayé mais il n’en ai rien en fait. La crème pénètre très bien dans la peau et on peut rapidement touché de nouveau les sièges en alcantara de la voiture de son chéri sans laisser un film gras qui nous vaudra une dispute PLUS un super nouveau sujet pour alimenter les fameux « vieux dossiers ». Comment ça ça sent le vécu ?
Au niveau de la quantité, la crème est tellement efficace que une application le matin avant de sortir et une le soir au coucher sont largement suffisantes pour mes mains. A vous de voir selon vos besoins mais pour des mains abîmées mais qui n’en sont pas au stade des crevasses, c’est parfait. En moyenne, je tiens presque 3 mois avec un tube de 75 mL.

Pour les baumes à lèvres, Laino propose plusieurs odeurs . J’en ai déjà utilisé plusieurs et ils sentent tous très très bons ! J’émets quand même une petite réserve sur celui au coca mais c’est un avis très personnel.
En ce moment, j’utilise le baume à lèvre au karité en base pour mon rouge à lèvres et un baume à lèvres à la fraise un peu paillété pour les retouches en journée.
La texture est hyper agréable. Si vos lèvres sont abîmés, le baume les soulage immédiatement. Un vrai bonheur !

Vous l’aurez compris, Laino et moi c’est une grande histoire d’amour. Une prochaine fois, je vous parlerai de leur lait hydratant pour le corps, une autre tuerie.

Test : So Totally Clean de Formula 10.0.6

In Je teste, tu testes, on teste. on 4 mai 2011 at 09:31

La plupart d’entre nous le savent : un démaquillant, même très bon, n’enlève pas toutes les impuretés que votre peau s’est minutieusement astreinte à récolter tout au long de la journée. Pour celles qui ne le savaient pas, rien de grave. On est là pour apprendre aussi non ? D’ailleurs jusqu’à pas si longtemps, je n’utilisais pas du tout de nettoyant.

Le but d’un nettoyant est donc vous l’aurez compris de finir efficacement le lavage de votre visage.

Bien sûr, il existe des nettoyants à l’eau (le plus basique des nettoyants étant d’ailleurs de l’eau et du savon tout simplement) et je sais aussi que certaines filles ne se sentent propres qu’après avoir passé leurs visages à l’eau. Cependant attention aux effets sur votre peau si l’eau que vous utilisez est calcaire ! (sécheresse, rougeurs, j’en passe et des meilleurs)
J’ai donc opté pour un nettoyant que l’on applique sur le visage à l’aide d’un coton et qui n’a pas besoin d’être rincé à l’eau : le So Totally Clean de Formula 10.0.6

Premier constat : j’adore le packaging. Mais là n’est pas le sujet.
Le nettoyant a une jolie couleur orange qui ressort d’ailleurs bien sur les cotons blancs.
L’odeur est forte mais personnellement, elle ne me dérange pas. Ca sent l’alccol et ça me permet de me sentir propre. Effet psychologique quand tu nous tiens… Cela dit qui dit alcool dit chance de picotements. Personnellement ça devient un chouilla piquant lorsque je passe le coton sur les ailes de mon nez. Mais là encore, ça me donne l’impression que ça nettoie. Je ne l’ai jamais utilisé proche des yeux et je vous déconseille de le faire. Soyons courageuses mais pas téméraires.

On a donc bien compris que le So Totally Clean donnait l’impression de nettoyer. Mais est-ce qu’il nettoie pour de vrai ? Et bien oui. Au bout de quelques jours, on voit nettement une diminution des imperfections. La peau est plus jolie.
Cependant, je ne l’utilise qu’une fois par jour. Ma peau devenant sèche dès qu’elle se sent agressée, j’ai peur que le So Totally Clean soit un peu trop fort pour elle. Cela dit, le matin avec un bon sérum et une crème hydratante, ça passe comme une lettre à la poste.

La bonne nouvelle dans tout ça : le SoTotally Clean est disponible pour 9,90 euros chez Séphora.

Le lol du jour :
« Bonjour, je cherche les produits Formula mais je ne les ai pas vu exposés en rayon.
– Oui, c’est normal mademoiselle. Ce n’est pas Formula mais Fred Farrugia »

Test : Savon d’Alep Alépia, enfin le verdict !

In Je teste, tu testes, on teste. on 3 mai 2011 at 10:50

Je vous ai déjà fait un cours d’histoire sur l’origine du savon d’alep et je vous ferais grâce de la redondance. Vous pouvez me remercier vivement dans l’espace commentaire. Smiley coeur, ola et poèmes d’amour sont acceptés.
On va donc faire simple pour cette fois : le savon d’alep est LE plus naturel des savons. Rien de mauvais dedans : juste de l’eau, de la soude (qui s’évapore lorsque le savon sèche), de l’huile d’olive et de l’huile de laurier.
L’huile d’olive contient des acides gras essentiels, de la vitamine A, de la vitamine E, de la chlorophylle et du polyphénol. Quant à l’huile de laurier elle est aussi remplie d’acides gras et a des vertus apaisantes pour nos peaux qui gratouillent. Bref, un super cocktail de soins pour notre épiderme.

Ca fait maintenant presque un mois que j’ai reçu mon colis de savon de chez Alépia. Après avoir pu tester les savons sur la longueur et leur avoir fait passé de terribleeeees épreuves, voici mon compte-rendu sur ces petites bêtes.

Commençons par faire halte aux préjugés :
non, le savon d’Alep ça ne pue pas. Bien entendu, ça ne sent pas aussi bon que certains gels douches que l’on trouve dans le commerce. Mais le savon d’alep vous fait sentir le propre et c’est franchement agréable. Cela étant dit, un savon doit principalement servir à nous laver et pas à nous faire sentir bon n’est ce pas ? Et puis l’odeur que le savon laisse sur la peau n’est bien entendu pas la même que si vous allez coller vos narines au savon.

Je sais aussi que certaines d’entre vous ont vécu des aventures pas super chouettes avec des savons d’alep qui coulaient. De ce côté là, rien à signaler avec ceux de la marque Alépia. Il faut bien entendu le ranger dans un petit porte-savon mais ils ne méritent pas d’être enfermés dans un tupperware lui même enveloppé dans du papier journal, lui même blablabla (applaudissons tous ensemble la fin de cette phrase.)

Ce que j’en retient de positif :
Le savon d’alep, c’est beau. Il y a dans le savon un dégradé de couleurs, on a l’impression d’avoir affaire à un savon qui a traversé les siècles (et c’est un peu le cas d’ailleurs). Le tampon du maître savonnier qui a fait votre savon donne encore plus de charme à la bête.
Du côté de ma peau, je constate une nette amélioration. On peut déjà noter que je n’ai fais aucune réaction allergique alors que ma peau est plus que très douilette. Elle n’est pas asséchée et pas de gratouilles après la douche. Le vrai sauveur des peaux sensibles.

Si ces petits savons vous intéressent, je vous invite donc sur le site d’Alépia. Il y a un choix énormes et tout est expliqué pour vous aider à choisir le savon le plus adapté à votre peau. Des petits prix pour un savon qui dure longtemps : un vrai investissement pour votre peau. Et aussi un peu pour l’écologie.

Concours Love to Love.

In Concours on 2 mai 2011 at 18:32

Maintenant que mes flux RSS refonctionnent correctement, j’en profite pour vous faire un petit rappel sur le concours Love to Love.

Je ne voudrais pas vous pousser au vice mais Love to Love, la marque de cosmétiques (un peu) coquines, vous propose de gagner :

– le stylographe chocolat


– la bougie de massage au thé vert


– l’huile de bain lactée


– l’huile de massage gourmand à la barbe à papa

Quoi de mieux qu’un concours me dirait vous ? Rendez-vous donc sur la fanpage Facebook ou dans l’espace commentaire pour vos participations. Vous avez jusqu’à samedi prochain, minuit pour participer. A tout de suite 😉

(Un grand merci à Stella de Love to Love pour ce concours !)

Test : Eau Florale au bleuet bio Sanoflore pour paupières fatiguées.

In Je teste, tu testes, on teste. on 1 mai 2011 at 18:26

Depuis 4 ans, je n’ai pratiquement pas eu de vacances. Peut-être trois semaines à tout casser. Vous avez le droit de pleurer un peu dans vos chaumières sur mon triste sort. Du coup, dans la journée il m’arrive d’avoir les paupières lourdes, louuuurdes, très lourdes ! A quel point que je suis obligée de m’endormir quelques minutes (sur le bureau au boulot, par exemple) pour ne pas avoir un gros mal de tête.
Cependant il paraîtrait qu’aucune pause sieste n’est compris dans mon temps de travail (ce qui est assez révoltant si on y réfléchit bien d’ailleurs), je me suis donc mis en quête de quelque chose pour lutter contre mes paupières fatiguées.
Mon dévolu s’est jeté sur une eau florale au bleuet bio Sanoflore a utilisé en compresse ou en brumisation.


J’ai testé les deux utilisations. Pour le coup, oui ça réveille. Mais ça pue surtout. D’ailleurs c’est peut-être ça qui réveille au final.
C’est bien lorsque l’on est chez soi, après une journée de boulot et avant de ressortir en soirée. Et encore…l’odeur est assez tenace.
En réalité, je recherchais quelque chose pour me donner un coup de boost en journée et à moins de détester ses collègues, personne ne peut utiliser l’eau florale de bleuet bio en openspace.

J’attends donc vos trucs et astuces pour paupières fatiguées en attendant de tester un autre brumisateur.