Nextdoorneighbor

Le masque (magique) de Jacques Dessange.

In Je teste, tu testes, on teste. on 19 juin 2011 at 10:19

Jusqu’à mes 21 ans, dame-nature m’avait donné de cheveux raides à faire jalouser l’ensemble des filles de ce monde. Jamais besoin d’un brushing, ni même d’un soin ou d’un shampoing spécial pour leur donner un aspect lisse et soyeux. Non, mes cheveux avaient inventé le concept du « cheveux lisse et soyeux »
Et puis, je suis parti m’installer en Irlande et mes cheveux ont commencé une période de rébellion capillaire. Le matin, en me réveillant, j’étais incapable de dire si mes cheveux aller être ondulés, frisés, raides ou totalement déjantés.


Par flemme, j’ai donc investi dans un fer à lisser histoire de rediscipliner toute la troupe. Erreur monumental ! Mes cheveux se sont bien entendu abîmés sous la chaleur. Pour la première fois de ma vie, j’ai donc eu l’honneur de faire connaissance avec des fourches et toutes autres réjouissances liées aux cheveux pourris.
Mais devant mon miroir hier matin, j’ai décidé d’agir. Oui mesdames ! Le fer à lisser deviendra un outil de dépannage et je vais traiter mes cheveux en profondeur pour retrouver ma crinière brune.
Je suis donc parti à l’aventure dans une Grande Surface aka Carrefour aka le lieu où je vais régulièrement mater le chef du rayon fruits et légumes. (Jonathan, si tu me lis, big up.) Et j’en suis ressorti avec ça : Le masque anti-dessèchement nutri-extrême richesse de Jacques Dessange.

Alors, comment ça marche ce bidule ?
Etape 1 : on lave ses cheveux puis on les essore. Mais on ne les sèche pas.
Etape 2 : on ouvre le pot du masque et on s’évanouit de plaisir quand son odeur de soleil et d’été atteint votre petit nez.

Etape 3 : on essaye de s’en remettre et on applique la chose sur ses cheveux en partant des pointes et en remontant jusqu’aux racines. Bordel, c’est super épais et gras ce truc. Je vais galérer trois jours pour rincer correctement mes cheveux.
Etape 4 : une fois le masque posé, on patiente 5 petites minutes. Le temps de se brosser les dents, d’appliquer une crème hydratante et de se regarder dans le miroir en se répétant encore une fois que le masque est hyper gras et que l’on va ressemblé à une meuf qui a, par un hasard fort peu heureux, fait tomber sa tête dans une friteuse.
Etape 5 : on rince. Et en deux minutes, on n’a plus rien sur les cheveux. Airais-je encore une fois été mauvaise langue sur un produit ? JAMAIS !
Etape 6 : on sèche ses cheveux, naturellement ou pas. Puis on admire le résultat.
Moi la première je n’aurais pas parié un centime sur le fait qu’un seul et unique masque suffirait à rendre mes cheveux plus beaux. Or, le masque anti-dessèchement est un peu un produit magique qui vous transforme un jour de catastrophe capillaire en un jour de « je suis une bombasse atomique grâce à mes cheveux ».
Non seulement vos cheveux sont plus doux, plus soyeux, plus disciplinés mais ils sentent aussi divinement bons. Et le lendemain, le résultat est toujours au top. Bref, pour le moment je suis conquise. Maintenant, il ne reste plus qu’à voir son efficacité dans la durée.

Publicités
  1. J’ai entendu beaucoup de bien de cette gamme, comme elle n’est pas trop chère je pense la tester un de ces jours !

  2. Il a l’air fantastique ce masque!! je l’aurai bien tenté mais à Québec Jacques Dessange est un inconnu en matière de cheveux!! je devrai pitêtre demander à ma mère qu’elle m’en envoi un , hihi!!!

  3. J’adore comment tu présente le produit! C’est un moment de plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :